Qu'est-ce que l'A.N.P. ? - L'A.N.P. élue le 16 novembre 2008 - Son rôle

Qu’est-ce que l’Assemblée Nationale Provisoire ?

 

 

Le 16 novembre 2008 l’élection au suffrage universel de la première Assemblée Nationale Provisoire sur la base d’un corps électoral corse volontairement constitué, a été l’aboutissement d’une stratégie démocratique,  patriotique et citoyenne qui met notre peuple en mouvement et permet l’évolution d’un sentiment national largement partagé à une conscience nationale active, positive, constructive.

 

Le peuple corse commence ainsi à écrire sa propre histoire et à construire sa démocratie nationale. En effet, c’est dans le cadre de la nation, et d’elle seule, que peuvent se concevoir les législations spécifiques qui ordonnent l’organisation politique, économique, sociale et culturelle.

 

Il est illusoire d’imaginer qu’un peuple puisse obtenir sa reconnaissance en droit et sa liberté dans le cadre de la Constitution d’un autre pays. Cette pure hypothèse qui fait le jeu du pouvoir colonial et des clans qui le servent contredit une réalité historique incontournable : l’Etat français à supprimé le pouvoir législatif de la nation corse souveraine  par la violence des armes. La promesse de quelques miettes de pouvoir généralisé à toutes les régions françaises a pour objet de renforcer, ici comme ailleurs, les féodalisme locaux. Mais en Corse, l’objectif inavoué, c’est la liquidation définitive du problème national corse.

Pour l’Etat français, il n’existe pas de problème national et donc, évidemment, ni peuple ni nation corses.

 

Avec l’élection de la première Cunsulta Naziunale a été accompli le premier acte d’une restauration de la Nation Corse dans tous ses droits.

 

Il convient de préciser ici, pour éviter toute interprétation erronée ;

 

§          que  la mise en place de la Cunsulta Naziunale  ne constitue en aucun cas un pôle électoral dans le cadre français ;

§          que la Cunsulta Naziunale n’est pas l’organe d’expression et de décision d’une coalition de partis mais la représentation légitime de la nation corse ; 

§          que la Cunsulta Naziunale n’est pas le lieu d’une recherche de collaboration avec le pouvoir colonial, ses institutions locales et les clans qui y participent, mais le lieu d’organisation de la résistance et de la construction nationales par la mobilisation populaire ;

§          qu’à partir de la  Cunsulta Naziunale s’établissent des relations internationales afin d’obtenir une reconnaissance de nos droits historiques et notamment le droit inaliénable à l’autodétermination conformément à la Charte des Nations Unies.

 

 

http://afiordicarta.net