CHJAMA A I CORSI (en français) - Août 2002

Chjama a i Corsi

 

Le peuple corse a toujours affirmé la volonté d’être maître de son destin.

 

Il a toujours fait face aux forces d’invasions qui se sont succédées pour conquérir son territoire national, jusqu’à se donner avec Pasquale Paoli une indépendance exemplaire cristallisant des siècles d’histoire, de résistances et de luttes pour la liberté.

 

Voici plus de deux siècles, l’Etat français a  annexé notre pays par la violence et la force armée. Il a mis fin à la République corse. Cependant, notre peuple ne s’est jamais intégré à l’ensemble français. De nombreuses révoltes contre la domination coloniale ont engendré la répression et endeuillé notre pays.

 

La résurgence du mouvement national à la fin des années soixante a consacré l’échec de la politique d’assimilation, de négation et de destruction du fait national corse.

 

Depuis, le mouvement national oppose une résistance multiforme à la volonté de détruire notre identité par une politique délibérée d’acculturation, d’exil forcé et de colonisation de peuplement. 

 

Après l’échec des multiples réformes institutionnelles qui n’ont jamais posé la question corse dans sa dimension nationale, les organisations patriotiques ont décidé de contribuer ensemble à une solution qui viendra du peuple lui-même.

 

En effet, c’est à notre peuple et à lui seul, en vertu de son droit inaliénable à l’autodétermination qu’il appartient d’assumer pleinement son destin.  Pour cela, il convient de mettre en œuvre  nos propres institutions politiques et de définir le cadre constitutionnel d’une administration nationale corse. 

 

Pour assurer la démocratie et le pluralisme, ces structures  nécessitent :

 

q  La constitution d’un Corps électoral corse.

q  L’élection d’une  Cunsulta Naziunale di a Corsica  (Assemblée Nationale Provisoire).

 

Le rôle de la Cunsulta Naziunale di a Corsica consistera :

 

§   à affirmer la souveraineté de la nation corse ;

§   à élaborer un projet constitutionnel ;

§   à donner à la lutte du peuple corse une dimension internationale ;

§   à débattre et à jeter les bases d’un projet économique, social et culturel ;

§   à s’opposer, par la mobilisation populaire, à toute réalisation contraire aux intérêts nationaux du peuple corse

 

 

http://afiordicarta.net